LC4c, la relation professionnelle d'efficacité

Coopération, Collaboration, Cohésion, Co-création

Analyse des difficultés relationnelles au travail,

Développement de l’I.E.A et du QE,

Formation et implémentation de la relation professionnelle écologique,

06.83.50.05.90

J’ai souvent souri et plaisanté avec des managers et des chefs d’entreprise qui jugent peu opportun, voir secondaire, l’hygiène relationnelle et des relations professionnelles aimables, bienveillantes et chaleureuses dans leur organisation. J’ai ainsi pu constater comment les habitudes sont difficiles à déloger, même résultats à l’appui avec les dernières recherches en neurosciences et les avancées récentes sur le fonctionnement du cerveau. 

J’observe donc, que malgré l’augmentation des arrêts de travail, des burn out et des conflits interpersonnels en entreprise (donc de leurs conséquences financières, organisationnelles…), il n’est pas acquis d’avoir un médiateur ou un régulateur des relations dans son équipe de direction. Et pourtant, avoir une assistance à la relation est pour moi aussi important, voir même plus, que l’assistance technique, logistique, etc… Les grandes entreprises et les organisations internationales l’ont bien compris et utilisent , pas toujours à bon escient malheureusement, ses connaissances psychologiques et systémiques pour maintenir un certain contrôle et accentuer la pression. Pour ma part, j’ai décidé de proposer mes services aux structures locales (PME, associations, groupes de collaboration, équipes diverses, etc) qui souhaitent créer des environnements de travail plus collaboratif, ouvert et humain ou l’objectif n’est pas seulement financier mais aussi d’accompagner le collaborateur ou la collaboratrice à offrir le meilleur d’elle même dans le respect de sa personnalité afin de lui permettre de développer son potentiel créateur et ses compétences relationnelles.

Pourquoi avoir un spécialiste de l’IEA (intelligence émotionnelle et affective) dans son équipe ?

Parce que le cœur de nos organisations, de nos entreprises et de nos unités économiques est l’humain et la relation entre ses humains. En fait, le centre stratégique du succès d’un organisme économique comme d’une nation même est LA relation, la relation humaine, la relation entre les différentes postes et la relation entre les diverses parties de l’entreprise.

Parce que nous allons au travail avec tout ce que nous sommes, nos émotions, nos désirs,  nos «affects psychiques» et nos croyances plus ou moins conscientes mais qui impactent nécessairement notre environnement (critique, attitude de soumission ou de rébellion, violence verbale, baisse de la motivation…).

Parce que croire que nous laissons nos souffrances, nos rancœurs, nos non-dits à la maison lorsque nous repartons au travail est un leurre. Ils agissent sur nous bien malgré nous et entachent notre relation au travail, à l’autre et à nous-mêmes, le plus souvent, à notre insu.

Parce que ils existent des principes psycho-affectifs en jeux malgré nous et à notre insu. Cela se nomme « transferts » ou « imago » qui influencent positivement ou désagréablement les relations professionnelles.

Parce qu’ils existent des jeux psychologiques ou de pouvoirs et des conflits inter-personnels liés à ses principes qui greffent les services et pénalisent l’entreprise.

 

Aussi, faire entrer la psychologie humaine, les neurosciences et les connaissances relationnelles dans l’entreprise devient, à mon avis, un impondérable. L’hygiène relationnelle est une force pour nos entreprises et nous ne pourrons l’obtenir que par la conscience de soi, la connaissance de certains principes psychologiques et systémiques, et, inévitablement par l’utilisation d’une autre intelligence, celle émotionnelle et affective, aux côtés et en harmonie avec nos intelligences rationnelle et pragmatique.

L’écoute, la relation authentique, bienveillante et confiante à soi et à l’autre sont les valeurs sures du 21ème siècle et celles nécessaires à tous leaders, chefs d’entreprise et autres animateurs.

Id: laurent.lc4c

Prenons contact

06.83.50.05.90

311 rue de la vellaz
Saint Martin de Bavel
01510 – France

contact@laurent-chesneau.com

Pourquoi se former à l'IEA et la relation écologique professionnelle?

–  Pour prévenir les risques psycho-sociaux au sein de l’entreprise  et optimiser le bien-être avec l’efficacité au travail.

– Pour développer le Quotient Emotionnel (et pas seulement le Quotient Intellectuel) des équipes et  permettre  plus de réactivité et de créativité.

Pour réduire ou supprimer

Pour accroître ou stimuler

les facteurs de stress (peurs, insécurité…),

l’épuisement ou le burn out,

la procrastination, l’absentéisme ou le turn over,

les abus de pouvoir et les conflits interpersonnels,

la violence verbale ou/et psychologique, voir physique,

le mal-être et l’habitude de “victime”.

 les conditions de bien-être au travail,

la productivité et l’efficacité au travail,

la collaboration et la participation,

l’innovation et la motivation,

le sens et le goût de l’effort,

la pérennité et la stabilité tant sociale qu’économique.

 



Sortir des conflits et des rivalités pour vivre une vie professionnelle harmonieuse et chaleureuse, épanouissante et pleine de sens dans laquelle JE me réalise et NOUS nous réalisons.

Une relation GAGNANT(e) / GAGNANT(e)... et bien plus.

5' pour une synthèse...

Ne pas exclure mais plutôt inclure et co-créer. Voici ma devise et je ne suis pas le seul à le dire comme ici.

La culture du bonheur et du bien-être au travail est possible mais elle demande un changement de paradigme, une évolution des mentalités et un apprentissage.

Soyons le monde dont nous rêvons.

Laurent Chesneau

Fermer le menu