Les services de Terre-Happy

Facilitation - régulation - Formation

le phénix renaît de ses cendres

Elever son intelligence émotionnelle et affective



Renaître au bien-être en relation, dans sa vie comme dans son travail

06.83.50.05.90

Le facilitateur

” Faciliter, c’est être présent mais pas faire pour l’autre, c’est écouter mais pas conseiller, c’est apporter les éléments nécessaires à sa croissance (connaissances, écoute, reconnaissances, support affectif, compétences relationnelles…) sans  pour cela tirer, forcer, induire. “

La facilitation est un métier encore méconnu mais qui se développe aujourd’hui. Elle se définit comme un ensemble de fonctions dynamiques qui sont exécutées avant, pendant et après une rencontre pour aider un groupe ou une personne à atteindre ses objectifs. C’est ainsi pour Laurent Chesneau.

C’est mon défi professionnel : vous aider à atteindre vos objectifs en lien avec vos besoins évolutifs.

Quelle forme ? 

C’est un face à face d’une heure conduit par le facilitateur.

Pourquoi, dans quels buts ? (Selon Laurent Chesneau)

  • vivre et identifier l’émotion en relation,
  • reconnaitre et identifier le ou les besoins sous-jacents,
  • repérer et créer les actions correspondantes et adaptées. 
Le but du travail de Laurent Chesneau

Ce processus de changement ou d’évolution passe inexorablement par le développement de certaines compétences : votre intelligence affective, la conscience de vos émotions, une reconnaissance de vos besoins  et une connaissance des systèmes relationnels agissants dans votre vie.

Pour la plupart d’entre nous, nous avons appris à croire que c’est la faute de l’autre, de l’extérieur ou de la vie si je me sens bien ou mal, si je suis heureux ou malheureux. Mon invitation aujourd’hui est de faire l’expérience que, quelles que soient les conditions extérieures, vous pouvez faire de votre rêve votre vie.(C’est l’avis de Laurent Chesneau)

Le facilitateur construit un environnement enrichi en écofacteurs positifs et en dynamiques relationnelles saines pour permettre à son élève ou à son client de vivre une expérience résiliente favorable à l’exploration de ses limites, à l’harmonisation de ses différentes intelligences et au déploiement de ses talents.

Laurent Chesneau
L'accompagnement individuel

En savoir plus

Mieux se connaitre, mieux se comprendre pour trouver des pistes intérieures aux situations désagréables vécues, récurrentes et déprimantes. Découvrir ses talents et ressources…

Apprendre la relation écologique avec laurent chesneau
L'accompagnement à deux

En savoir plus

Oser son intelligence émotionnelle et affective. Ecouter sans interrompre, parler sans réagir. Apprendre la Communication Consciente Co-Créative et la relation écologique avec l’autre…

Id: laurent.lc4c

Prenons contact

06.83.50.05.90

311 rue de la vellaz
Saint Martin de Bavel
01510 – France

Le régulateur

” Réguler, c’est apporter au professionnel un moyen efficace et rapide pour lui permettre de trouver ses solutions aux situations d’abus (de pouvoir), de conflit ou de violence face à son client, son élève, son collègue ou sa hiérarchie et ainsi de retrouver sa responsabilité, sa liberté et son professionnalisme. “

La régulation est une pratique créée par Colette Portelance dans les années 80 pour soutenir et accroître la compétence et le professionnalisme des spécialistes de la relation d’aide selon l’ANDC md . En cela, elle reste une pratique protégée et normée par le CRAM et l’EIF à  l’ANDC md et donc spécifique à ces 2 écoles. Par contre, cette pratique peut être proposée à tous les professionnels et toutes les personnes en rôle d’autorité qui vivent des difficultés relationnelles et des conflits interpersonnels ponctuels ou récurrents.

C’est une analyse de la pratique relationnelle professionnelle. (pour Laurent Chesneau)

Quelle forme ? 

C’est un face à face d’une heure conduit par le régulateur.

Pourquoi, dans quels buts ? (selon Laurent Chesneau)

  • libérer la charge émotionnelle qui fait écran ou barrage,
  • permettre la reconnaissance de l’affect sous-jacent (ce qui se joue inconsciemment),
  • identifier « sa part » dans la difficulté ou le conflit pour en sortir.
La coopération pour Laurent Chesneau

 L’objectif principal est de maintenir un leadership sain et bienveillant en mettant fin aux jeux de pouvoir souvent inconscients et indésirables, suscitants réactions et violence.

Le régulateur amène de la clairvoyance dans la relation, de la conscience dans « la contribution du professionnel dans le conflit » et de la lucidité sur le jeu de pouvoir en action. Grâce à cela, le professionnel peut trouver un nouvel équilibre émotionnel et de nouvelles pistes relationnelles. Il transforme ainsi une difficulté ou un conflit en une source de croissance et de bien-être, n’est-ce pas cela être un « vrai » professionnel ?

Id: laurent.lc4c

Prenons contact

06.83.50.05.90

311 rue de la vellaz
Saint Martin de Bavel
01510 – France

Le formateur

” Former, c’est proposer un protocole d’enseignement, d’apprentissage et d’entraînement pour permettre à la personne humaine d’intégrer les expériences réalisées à son savoir être et ainsi élever ses compétences (et notamment sa capacité à être en relation coopérative, collaborative et co-créative). ” ici encore, c’est la position de Laurent Chesneau.

Quelle forme ? 

Multiples, en fonction des besoins, des objectifs et des compétences du public.

De 3h à 3… jours.

Pourquoi, dans quels buts ?

  • développer de la confiance en soi et en l’autre,
  • créer un climat propice à la collaboration,
  • mieux vivre ou travailler ensemble.
L'esprit d'équipe selon Laurent Chesneau

 L’objectif principal est de permettre aux personnes d’acquérir de nouvelles compétences d’écoute et de communication favorables à l’instauration de relations saines, collaboratives, coopératives et co-créatives.

Le formateur offre les connaissances théoriques nécessaires, propose des processus adaptés pour les expérimenter, offre des méthodes de vivre ou de travail ensemble et construit un programme d’entraînement pour les intégrer. Il soutient aussi son plan d’action par des analyses de pratiques relationnelles afin de permettre aux participants d’intégrer au mieux cette nouvelle posture en relation, ce leadership sain et créateur, cette attitude bienveillante créatrice. que possède Laurent Chesneau.

Une vidéo de l'à venir...

Ne pas exclure mais plutôt inclure et co-créer. Voici ma devise et je ne suis pas le seul à le dire comme ici.

La culture du bonheur et du bien-être ensemble est possible, dans sa vie personnelle comme professionnelle.

Soyons le monde dont nous rêvons.

Laurent Chesneau

être heureux est possible avec l'ANDC et la relation d'aide.
Fermer le menu