Créateur de la nouvelle culture, celle du "bien-être ensemble"

Promoteur de l'intelligence émotionnelle et affective

Je m’appelle Laurent Chesneau et suis devenu un spécialiste de l’intelligence émotionnelle, de l’écoute et de la relation gagnant(e)/gagnant(e), autrement nommée “relation écologique”. J’accompagne principalement avec l’ANDC md , l’Approche Non Directive Créatrice md afin d’aider à développer un savoir être plus authentique, plus  bienveillant, plus confiant. Je développe mon expertise dans la résolution des conflits externes et internes, c’est à dire des jeux de pouvoir interpersonnels ainsi que des jeux de pouvoir avec soi-même (lorsque l’on lutte contre ses émotions, que l’on combat ses peurs, que l’on résiste à ses pleurs ou que l’on veut maîtriser son vécu par exemple).

Je me présente...

Un bref historique de ma vie et
de mon chemin d'évolution

Dès l’adolescence, parce que je souffrais de moqueries, de violence, d’incompréhensions et que j’en étais malheureux, j’ai recherché des moyens pour mettre du bonheur et de la joie dans ma vie, de l’harmonie et de la paix dans mes relations.

C’est pourquoi, je me suis tourné vers les sciences sociales et économiques et, en 1995, je soutenais un mémoire universitaire sur les impacts des comportements et/ou activités de l’homme sur lui et la nature et comment créer des relations plus harmonieuses et respectueuses. 

Dans cette vidéo, je parle :

L'interdépendance et la biodiversité des relations

Depuis, je n’ai eu de cesse d’explorer, de tester, d’essayer plusieurs approches (sophrologie, imago, approche systémique et ANDC) et pratiques (zen et arts martiaux, yoga, biodanza) afin d’atteindre mon objectif personnel d’être heureux et libre. Je souhaitais aussi poursuivre ma conviction que “l’économie comme les autres sciences doivent être au service de l’homme et de la nature, au service de la vie et du bonheur.”

Devenir éco, la nouvelle logique

Puis un jour de 2008, j’ai rencontré Colette Portelance, docteur en science de l’éducation et spécialiste de la relation humaine, fondatrice du Centre de Relation d’Aide de Montréal et créatrice de l’Approche Non Directive Créatrice md, l’ANDC md. Tout a basculé dans ma vie, non pas par une révélation mystique mais par une résonance à ses mots, à son discours sur l’intelligence affective, sur l’émotion et sur la relation humaine. Une validation à l’intérieur de moi de l’importance de se connaître et de connaître son fonctionnement personnel, émotionnel, affectif et relationnel. La devise inscrite au fronton du temple de Delphes « connais toi toi-même et tu connaîtras les dieux et le monde » pris alors encore plus de sens. J’ai compris à cet instant que c’est en se connaissant, en cherchant à l’intérieur de moi, en explorant ce monde inconnu ou peu connu des émotions puis des besoins que j’allais trouver le chemin vers mon bonheur et ma réalisation personnelle (et professionnelle par la suite). 

Ici, mes souhaits pour vous, pour nous, en chanson.

C’est ainsi que je me suis lancé dans sa formation professionnelle puis fait parti de l’équipe pédagogique de son école à Paris, l’Ecole Internationale de Formation à l’ANDC md qui forme des professionnels de la relation d’aide selon les principes de l’ANDC md.  J’ai quitté en 2018 l’EIF pour réintégrer l’équipe pédagogique de l’école de l’écoute réciproque (EER) de Belley qui forme le grand public à l’écoute, à la connaissance de ses émotions et de ses besoins depuis 2015. Aujourd’hui, mon but personnel est atteint et j’œuvre dans mon cabinet d’aide à la relation à soi et avec l’autre et comme consultant indépendant pour les entreprises qui souhaitent instaurer un nouveau paradigme relationnel, la relation écologique, ce leadership authentique, bienveillant et confiant. Tout cela pour participer, à ma manière, au développement de cette culture du bonheur, du “bien-être ensemble”, afin de contribuer à vivre dans un monde bienveillant et en paix.

La relation écologique est une relation gagnant(e)/gagnant(e)

 A partir de mes diverses sources de formation et notamment l’ANDC md , mais aussi de mes valeurs et convictions personnelles tirées de mes pratiques et mes expériences de vie, j’ai affiné et développé ma pratique d’aide à la  relation personnelle et professionnelle. Le principe central est d’accueillir ce qui est et « d’aller avec en relation ». C’est cela la relation écologique, “un art de l’écoute et de la communication sans outil de communication” mais en contactant ce que vous êtes, ce que vous vivez dans l’instant, ici et maintenant, c’est-à-dire vos émotions et l’ensemble de vos besoins, physiques, psychologiques, affectifs et relationnels, avec beaucoup de discernement et de respect pour vous-mêmes et pour l’autre.

La difficulté étant d’avoir l’accès et la connaissance de ses émotions et de ses fameux besoins car bien souvent, notre éducation et notre culture nous ont invitées ou forcées (obéir) à ne pas les entendre et les écouter, à nier tout simplement notre réalité physique et émotionnelle pour plaire, être correct ou être conforme à, pour ne pas déranger… . C’est tout un travail de réapprentissage et de rééducation que je propose, pour retrouver votre liberté et votre faculté à être vous-même, délier des croyances ou des mœurs familiales, culturelles et autres, pour vivre au mieux avec vos valeurs et vos besoins. C’est possible, c’est la base de la plasticité neuronale et ce que prouve aujourd’hui les neurosciences. Nous pouvons nous reformater pour vivre la vie que l’on souhaite, je l’ai fait, pourquoi pas vous? 

Ma pratique en 3 lettres et 1 phrase: ABC, vous aider à développer l’Authenticité, la Bienveillance et la Confiance en soi pour intégrer cette Attitude Bienveillante Créatrice, ce que possède tout véritable leader. 

Id: laurent.lc4c

Prenons contact

06.83.50.05.90

311 rue de la vellaz
Saint Martin de Bavel
01510 – France

contact@laurent-chesneau.com

” Elever nos compétences relationnelles

et renaître au bonheur “

Une vidéo inspirante...

Je ne suis pas le seul à le dire mais nous devons aujourd’hui  le crier bien fort, la culture du bonheur et du bien-être ensemble est possible, dans sa vie personnelle comme professionnelle.

Soyons le monde dont nous rêvons.

Mon cabinet est un lieu d’accueil, d’écoute et d’apprentissage de votre réalité émotionnelle et affective. Vous apprendrez à être en relation avec vous-même et avec moi, au contact de vos sensations et de vos émotions dans un environnement professionnel adapté, sécurisé, confidentiel et spécifique. C’est un cabinet de connaissance de la personne humaine, de croissance de ses potentiels et d’aide à la relation affective privée et professionnelle.

L’objectif de mon travail et de mon cabinet est de faciliter le développement de 4 Compétences, les 4C  :

  • La Connaissance de soi et de son fonctionnement affectif et émotionnel,
  • La Conscience de ses dynamiques relationnelles,
  • La Compassion, c’est-à-dire cette sensibilité affective, cette capacité à s’émouvoir,
  • La Créativité, c’est-à-dire cette capacité à créer, à se créer, à devenir le créateur de sa vie privée comme professionnelle et pas seulement l’observateur.

 C’est pourquoi je suis connu aussi sous le nom LC4C.com.

Dans mon cabinet, on apprend une nouvelle culture, celle de la Bienveillance et du Bonheur et l’on y cultive des compétences bien particulières : l’écoute de soi et de l’autre, l’aptitude à s’émouvoir et s’émerveiller, l’expression verbale sensible et affective, la liberté, la gratitude et le respect des différences.

Laurent Chesneau

Pour offrir ce que j’ai reçu de mes aidants et pour répondre à mon talent, à ma passion, … et comme vous l’avez deviné faire du bien à l’autre et contribuer à la réalisation de mon rêve d’une éducation au bien-être, au bonheur.

Pour mieux me comprendre, j’aimerais vous proposer de lire le livre de Colette Portelance, mon préférééduquer pour rendre heureux, guide pratique des parents et des enseignants, isbn 978-2895583738 ” dont vous trouverez un extrait ici.

C’est le symbole de tout mon travail d’accompagnement aujourd’hui, ma motivation et ma conviction profonde.

En plus, c’est l’éducation que j’aurais aimé recevoir dans mon enfance afin de répondre comme John Lennon à la question de mon institutrice.

Quand j’étais petit, ma mère m’a dit que le bonheur était la clé de la vie. À l’école, quand on m’a demandé d’écrire ce que je voulais être plus tard, j’ai répondu “heureux”. Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, je leur ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie.

John Lennon

En une seule phrase, inspirée de mon cher ami et collègue Stéphane Duriez :

ma pratique d’aide à la relation sert à aller bien lorsque tout va mal et aller mieux lorsque tout va bien.

Cela peut paraître ridicule mais ce n’est pas lorsque la maison brûle qu’il faut prévoir les extincteurs. Prévenir vaut mieux que guérir. Mieux vaut développer ses compétences d’écoute de soi, d’accueil de ses émotions, d’identification et d’apprivoisement de ses peurs, de reconnaissance et de validation de ses besoins dans un environnement protégé, sain et bienveillant que de se lancer dans le feu et d’espérer sortir indemne d’une relation insatisfaisante voir toxique ou d’un environnement appauvri en écofacteurs positifs. 

Mon objectif est donc de vous aider à consolider votre confiance et votre sécurité intérieure pour être en capacité de vous affirmer de manière authentique, ferme et bienveillante (c’est à dire non violente). C’est ce que je nomme un leadership sain et créateur

Laurent Chesneau

1h pour la régulation ou pour une séance spéciale comme “la méthode de prise de décision”. Sinon, pour la facilitation de manière globale, la durée varie en fonction du rythme de chacun, de la difficulté et de la profondeur du voyage. En moyenne, 3 à 6 mois pour une problématique légère et 1 an voir plus pour une difficulté ancrée depuis de très longues années. N’oubliez pas que c’est un processus d’apprentissage et de ré-éducation qui est fonction de vos capacités d’intégration et de votre neuro-psycho-physiologie mais aussi de votre environnement et entraînement.

Laurent Chesneau

Pour trois raisons principales:

La 1ère d’ordre éthique. J’offre à mes clients une confidentialité totale et je me vois mal leur demander de témoigner sur mon site pour promouvoir mes activités.

La 2nde plus personnelle, je ne crois pas en l’efficacité de ses témoignages ni à leur pertinence. Comment ne pas influencer la personne par notre propre demande. Cela manque de distance pour moi, on ne peux pas être juge et parti.

La dernière est que la relation professionnelle établie est unique, spécifique à chacun et ne peut donc pas servir de référence pour une autre personne. Chacun doit prendre le risque de faire son expérience avec moi et d’en tirer ses propres conclusions.

Voilà donc pourquoi je ne mets pas de témoignages sur mon site bien que je sache que certains de mes clients me réfèrent leurs amis et collègues. Je préfère “le bouche à oreille” plutôt que des recommandations publiques désincarnées. La relation sera toujours préférable à l’information.

Par contre, il m’arrive de faire certaines vidéos comme sur cette page qui présentent les vécus de mes clients en lien avec un stage ou une formation.

Laurent Chesneau

Fermer le menu